sábado, 8 de noviembre de 2008

L'apprentissage du skateboard (sic)

Cela faisait longtemps que j'avais envie de parler de ces petites perles que sont les newsletter d'Eric La Blanche, que l'on reçoit à intervalles pas toujours réguliers, mais qui me fait à chaque fois beaucoup rire.


La dernière est arrivée hier, alors pour cause de grosse fatigue, j'en profite, pour vous la livrer, (et ainsi n'avoir presque rien à écrire), vous dire au passage de La Blanche, groupe de chanson pour les textes et la voix profonde bercée par les cordes et rock pour les rythmes qui s'est fait connaître avec un album appelé "Michel Rocard"(sisi), sera en concert le 18 novembre à Paris au théâtre Mouffetard, et vous annoncer que même si vous avez des préjugés contre la musique française (vous avez tort... mais bon ce serait un peu long d'essayer de vous convaincre un par un...) ou même si vous n'êtes pas parisien, si ce que vous lisez ci-après vous plaît, même pas besoin de vous abonner à la newsletter (je vous comprends, c'est fatiguant...), vous pouvez aller consulter leur blog et retrouver les lettres déjantées d'Eric Lablanche quand vous voulez!
Je lui laisse la parole (pour les hispaphones et Espagnols je suis désolée, ça risque d'être difficile de comprendre cet humour franchouillard et ces private jokes... mais c'est une partie de ce que je considère comme digne d'intérêt, donc pardonnez-moi mais essayez!)

Cher(e) enlistée(e),

« On peut toujours compter sur l'Amérique pour faire les choses correctement
après avoir épuisé toutes les alternatives.» (W. Churchill). Effectivement, à l'heure où le pays le plus énervant du monde (à part nous) vient d'élire - ô joie ! - un candidat religieux militariste pro peine de mort & armes à feu financé aux trois quarts par les grands lobbies MAIS Noir, je me dis qu’on regrettera peut-être ces huit années de bushisme qui s'achèvent.

Oui, j'ose.

Comprenez-moi : avec une telle clique d'escrocs à la tête de la première puissance (nuisance ?) mondiale, force est d'avouer qu'on ne se sentait pas si mal dans notre petit pays à talonnettes et à Bénabar. Mais maintenant, hein ? Heureusement, il y a la crise ! « Ça va vous occuper, vous, les vedettes », m’assure Marvin de los Angeles, notre spirituel manager. D’ailleurs, il nous a déjà acheté des tentes Décathlon*. (*) http://www.lesenfantsdedonquichotte.com/ --------------------------------------------------------------------------------

A part ça, j'ai la grosse patate parce que je vais peut-être ressortir avec
Chimène*.
(stupeur admirative)


(*) Badi.
En effet, j'ai décidé de reprendre ma vie en main et, afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’avant, j’ai décidé de suivre une formation d’esthéticienne ; je pense que ça nous aidera à mieux nous comprendre et à éviter les disputes inutiles (notamment à propos des dauphins).
--------------------------------------------------------------------------------

D'ailleurs, peut-être Mémène viendra-t-elle au :
Concert de la Blanche le mardi 18 novembre au Théâtre Mouffetard (M° place Monge) Ce sera un concert spécial récession, en trio acoustique (voix, guitare, violoncelle), sans tambour ni trompette, ni électricité. Tenue de soirée interdite, vieux pull à trous obligatoires. Vous pouvez apporter votre thermos avec du bouillon de légumes dedans. Si vous êtes sages, je vous chanterai ma nouvelle chanson sur les hedge funds et le subtil mécanisme du leverage by-out (LBO) ou celle sur le dernier livre de Jared Diamond. Il y aura aussi des histoires d'amour qui merdoient et ces fameux personnages dont j'ai le secret et dont l'existence toute entière ressemble à l'apprentissage du skateboard**

(**) le loisir urbain le plus inadapté à la ville que je connaisse (deux ans
d'efforts pour franchir le moindre trottoir).

Bref, ce sera formidablement sexyllo***.

(***) néologisme personnel, contraction de sexy et intello.


Cordialement,

Eric la Blanche

http://www.lablanche.org http://la.blanche.over-blog.com --------------------------------------------------------------------------------
Rubrique désabonnement : cette semaine, pour se désabonner heu... non, rien, en fait. P.S. Ah, si ! on vient de me demander de participer au jury des Victoires de la Musique (véridique). Je ne sais pas encore pour qui je vais voter. J'hésite. Il faut dire que le choix n'est pas facile. Et vous, mmmh, vous voteriez pour qui ? Warner ou Universal ?

4 comentarios:

mamzellescarlett dijo...

Oui, Décathlon a de beaux jours devant eux, au moins un qui ne connaîtra pas la crise... pour ce qui est du candidat religieux militariste pro peine de mort, je nuancerai quelque peu ces propos. Il est pour la peine de mort, certes, mais l'état de l'Illinois a suspendu la peine de mort depuis des années et je ne pense pas que sa campagne se soit orientée de quelque façon que ce soit vers un militantisme religieux; Bien au contraire. Il s'en est bien gardé ! Quant aux armes à feu, il s'est définitivement prononcé pour la réglementation ferme, notamment pour protéger les enfants. Et n'oublions que c'est l'Amérique, qu'il devait marcher sur des oeufs sur toutes ces question sensibles. Quant à la guerre, c'est le seul candidat qui s'est prononcé pour un retrait des troupes en Irak et qui était en opposition avec l'intervention en Irak ! Et quand tu dis "mais NOIR", c'est donc une qualité selon toi ? Noir est donc devenu la bonne couleur à arbhorer ces temps-ci, c'est un peu réducteur tout ça, chers enfants de Don Quichotte alors que le discours général d'Obama était un discours de rassemblement des communautés...

paquerette dijo...

Hola mamzellscarlett,

je souhaite de suite dégoupiller tout éventuel malentendu et te présenter mes excuses si j'ai pu froisser tes convictions.
Les propos que tu cites ne sont pas les miens, je n'ai fait "que" reprendre la newsletter d'Eric Lablanche, certes en entier et certes sans m'en désolidariser officiellement. Cependant ces propos, qui n'engagent que celui qui les a écrits, doivent vraiment être replacés dans le contexte d'une lettre sciemment faite pour déranger et bousculer les idées reçues, de tous bords.
Je t'avoue que je ne suis pas suffisamment au fait des subtilités du programme du Président élu Obama pour rentrer dans ce débat mais rien de ce qu'a écrit Eric Lablanche ne m'a paru outrancier au point de vouloir m'en désolidariser officiellement.
A dire vrai, je trouvais sa position surprenante, dérangeante et je n'y souscris toujours pas mais j'apprécie que quelqu'un vienne bousculer mes positions et m'amène à les remettre en question, surtout dans un tel concert unanimement louangeur. Je n'aime rien tant que la liberté d'expression et la possibilité que des voix divergeantes nous secouent dans nos certitudes, à partir du moment où elles le font dans le respect de cette même liberté d'expression, sans mauvaise foi ni arguments fallacieux.
Pardon si cet article t'a choquée, ce n'était pas le but recherché... puisque je souhaitais surtout faire connaître et partager mon enthousiasme pour un esprit et une plume affutée, indépendamment de ses positions. J'ai publié un peu vite et un peu légèrement peut-être.
Merci enfin, pour ta réaction, pour ta passion, pour ces précisions, qui éclairent et enrichissent le débat.
A bientôt, sans rancune aucune, j'espère!

mamzellescarlett dijo...

Si il y a bien une chose que je respecte, Pâquerette, c'est la liberté d'expression ! et j'avais bien compris que ces propos n'étaient pas les tiens ayant pour habitude de lire en entier les posts que je commente.
Quand je disais "tu", je m'adressais bien à Eric Lablanche des enfants de Don Quichotte...

paquerette dijo...

@ Mamzellscarlett de la part de Eric Lablanche (reçu par mail)

Hola Mamzellescarlett,
ainsi que vous l'avez fort bien remarqué, les faits ( j'insiste sur ce mot) que j'avance méritent d'être nuancés (c'est une forme d'ironie). Il n'en reste pas moins que, stricto sensu, ils sont avérés.
Obama est-il religieux ? Oui. Est-il pro armes à feu ? Oui (sous certaine conditions mais oui quand même). Pro peine de mort ? Oui. Militariste ? Oui encore (il programme d'augmenter les effectifs de l'armée US de 92 000 hommes). Quand à ses financements, on peut aller vérifier http://crp.org. Bref, je notais juste que M. Obama est... américain et qu'il ne correspond pas tout à fait aux critères en vigueur de ce côté-ci de l'Atlantique et qu'il ne faut pas l'oublier. Quand à la couleur de sa peau, il est évident qu'elle n'est pas anodine, c'est d'ailleurs ce qui fait aussi la beauté et le sens de cette élection.

Si je puis me permettre, vous avez fait une faute d'orthographe assez troublante : quand vous écrivez "noir est donc devenu la bonne couleur à arbhorer ces temps-ci". Vous vouliez dire abhorrer (détester) ou arborer (montrer). Lapsus révélateur ?
Cordialement,
Eric la Blanche

PS je ne suis pas membre des Enfants de Don Quichotte. J'y songe.