martes, 18 de noviembre de 2008

C'est du lourd (?)

Bon ben voilà, en coup de vent, juste pour vous communiquer ma déception et une consolation :

Ce ne sont pas mes chouchous les Moriarty qui ont remporté le prix Constantin hier à Paris.
C'est une jeunette qui chante des chansons dans l'air du temps qui a été récompensée. Je ne la connais pas et n'ai pas forcément envie de la connaître après avoir entendu un titre (un peu à la Ayo, ça s'écoute bien mais ce n'est rien de bouleversant ni de très innovant).

En revanche, j'ai entendu un ancien lauréat du Prix Constantin, la semaine dernière sur France Inter, Abd Al Malik, qui sort son troisième album intitulé Dante.

Abd Al Malik, c'est un Strasbourgeois Noir... eh ouais, un mélange étrange et qui revendique en prime ses origines et son amour pour la France. Un discours à contre-courant, rafraîchissant, troublant, qu'il nous sert au travers de ses mots justes, juste slammés.


Abd Al Malik a grandi au Neuhof. Pour les non-Alsaciens, qui n'ont donc pas encore les poils hérissés de trouille rien qu'à la lecture du mot, vous connaissez sans le savoir...
Le Neuhof c'est le quartier dont tout le monde parle le 31 décembre, car c'est la banlieue qui vaut à Strasbourg sa réputation de le fils d'immigrés congolais avait pas un avenir doré qui l'attendait en bas des HLM. Pourtant, après quelques détours sur les mauvais chemins, il a trouvé la foi, en la musique et en Dieu, à travers le soufisme.

Un slam inspiré donc, un rap intelligent, qui se nourrit de sa culture multiple, où l'on croise Juliette Gréco, Reggiani ou Spinoza, des titres qui racontent des histoires de toutes les couleurs, d'Alsace à l'Afrique, entre conte alsacien et complainte du fils d'immigrés et des banlieues (c'est du lourd).

Et moi qui suis tellement allergique aux bons sentiments en plus d'être réfractaire à beaucoup de raps, j'avoue qu'il m'émeut, que son discours slammé me touche à tel point qu'il m'en devient suspect... En plus n'est-il pas devenu par trop populaire, par trop politiquement correct, en se faisant décorer Chevalier des Arts et des Lettres en janvier 2008 ?

Je vous laisse vous faire votre opinion et me dire si "c'est du lourd"!?

5 comentarios:

Jean-Baptiste dijo...

Non, franchement, Asha, la lauréate, vaut le détour. C'est pas juste une jeunette qui chante des chansons dans le vent. En album je ne sais pas, mais en concert en tout cas, c'est vraiment fort.

paquerette dijo...

Bon ok, je vais tenter de ne pas me laisser influencer...

Mapomme dijo...

son clip est tres joli, sa voix aussi. mais alors ce qu'elle chante et la maniere dont elle le chante, ça fait un peu soupe.
http://www.dailymotion.com/video/x2ujg9_asa-asha-fire-on-the-mountain

pour ce qui est de moriarty, c'est une sacré claque. cette voix et ce son m'envoute totalement.
quel dommage qu'ils ne gèrent pas plus joliment leur image. leurs interviews sont plates, et je trouve qu'ils ne vont pas du tout ensemble, même s'ils revendiquent la différence au sein du band, ils ne s'en attribuent pas moins un nom de famille pour tous, tel charles moriarty, arthur moriarty, jimmy moriarty.
video killed the radio star.

Sinon avec Dante Abd Al Malik aurait largement pu pretendre à un second prix.

mamzellescarlett dijo...

Je l'ai croisé sur une émission que j'adore, "ça balance à Paris" sur Paris Première, il était leur chroniqueur surprise. Franchement, il n'a pas brillé par sa verve, à tel point que je me suis demandée si c'était bien lui qui avait été décoré "chevalier des Arts et des Lettres"! à part ça, je reste quand même curieuse de le découvrir.
Et, rien à voir avec la choucroute, mais tu boudes ?

paquerette dijo...

@mamzellescarlett : "je boude pas je réfléchis", disais-je quand j'avais 6 ans et que je boudais :)
même pas vrai dans ce cas, je peux même pas dire que je réfléchis, je suis juste victime des mauvais traitements infligés par les entreprises de télécom... heureusement mon geek hidalgo nous a dégoté une petite clé usb qui permet de se connecter à débit réduit... d'où ma présence ce soir :)

@mapomme: j'ai pas assez vu de vidéos pour juger de la famille moriarty, et comme j'ai plus internet à la maison jusqu'à nouvel ordre, ben je me contente de leur musique dans mon ipod, qui m'emmène bien loin des frimats de novembre !