domingo, 16 de noviembre de 2008

La loterie de Noël : le gros le plus populaire d'Espagne

Je reprends ici les première lignes d'un article que j'ai publié sur ExpatEspagne sur le phénomène de la loterie de Noël à Madrid.

Un spectacle inouï

Pour qui n’est jamais venu à Madrid pendant les semaines (j’oserais les mois) qui précèdent Noël, le spectacle a de quoi surprendre…


Nous ne sommes pas en Pologne dans les années 80, vous n’avez pas entendu d’annonce alarmiste de guerre nucléaire ou de fin du monde imminente, il n’y a pas non plus l’air d’avoir une promotion monstre pour liquidation totale avant cessation d’activité dans les parages et pourtant… Non, vous ne rêvez pas, la queue qui s’échappe de cette échoppe fait bien tout le tour du pâté de maison sur la Gran Via, une des avenues les plus fréquentées de la capitale espagnole. (et H&M c'est de l'autre côté de la rue...)

Pour qui ne compte aucun Espagnol parmi ses proches, pas moyen de comprendre. Pour celui qui en connaît personnellement en revanche, passée la surprise, la raison de l’attroupement apparaît rapidement.

- J’ai fini par m’habituer pour ma part au fait qu’un docteur en sciences soit capable de courir chaque vendredi soir pour arriver avant la fermeture des magasins, acheter, éreinté, un billet d’Euromillions, où il a (à peu près) 0,00000000013 chances sur mille de gagner, et ressortir du kiosque, délesté de 2 € mais plus riche, l’espace de quelques heures, de l’espoir de ne pas avoir à aller au bureau le lundi suivant.

- Je n’ai presque pas tiqué lorsque mon médecin a quitté la consultation pour apporter sa participation à la loterie que lui réclamaient ses collègues.

Alors, lorsque j’ai fini par lever le nez et apercevoir le logo de la française des jeux (enfin l'équivalent espagnol) sous le nom de la boutique, Doña Manolita, et que j'ai réalisé qu'on approchait de Noël, il ne m'a pas fallu faire beaucoup d'efforts (je suis blonde mais quand même) pour deviner que ce qui se vendait comme des petits pains étaient des billets de loto.

lire la suite de l'article sur ExpatEspagne

2 comentarios:

Mapomme dijo...

une bonne idée pour noël ça, d'acheter des billets de loto à la famille.
c'est pas cher et tu ne peux qu'augmenter ta mise, et sans débourser plus.
un para-crise inespéré à l'heure ou 90% des français estiment subir une récession concernant Noël.
si au moins ils faisaient des ticket avec un lampion, ça serait plus festif et on pourrait l'utiliser apres resultat de cet immonde traquenard qu'est l'euromillion.
Noyeux Joël.

Paquerette dijo...

j'adore l'idée du lampion de tickets... faut que j'y pense pour ma belle-mère!!