miércoles, 7 de enero de 2009

les bonnes résolutions : en 2009 j'aurai mon empadronamiento

Cette année c'est décidé, je m'inscris au padron (le registre municipal).
ça fait partie des choses en suspens, le genre de truc dont on sait qu'on devrait s'occuper mais qu'on remet toujours à plus tard...

Voilà bientôt un an que je me suis installée à Madrid et jusqu'à présent je n'en ai pas franchement eu besoin. En tant que ressortissants européens, nous pouvons en effet vivre en Espagne, travailler en Espagne, être soigné, payer des impôts, sans avoir à faire d'autres démarches que celle du Numero de Identificacion de Extranjeros dont j'ai déjà parlé. Traumatisée par le NIE, j'avoue que j'étais un peu réticente à l'idée de repartir pour un tour de démarches administratives.

Comment ça marche l'empadronamiento ?

Il faut avouer que pour le coup, c'est pas trop compliqué, la mairie de Madrid a pensé à ceux qui travaillent ! ça requiert juste un petit effort de compréhension (merci à mon bel hidalgo pour sa coopération dans la traduction de l'espagnol institutionnel) et de la persévérance, comme toutes les démarches administratives, et encore plus quand on est pas dans son propre pays.
  • Il faut télécharger un formulaire pour s'inscrire sur le registre sur la page de la mairie de Madrid.
  • Envoyer par courrier le dit formulaire rempli et signé à l'adresse du centre dont on dépend en fonction du quartier où on habite (pas de panique, on rentre son code postal et l'adresse vous est indiquée),
  • accompagné de la photocopie de la carte d'identité, passeport ou le NIE,
  • et de la photocopie de son contrat de location ou de propriété ou une déclaration du propriétaire (formulaire aussi téléchargeable sur le site).
A quoi sert l'empadronamiento ?

je sais pas trop en fait...
Dans mon cas, dans l'immédiat, ça va surtout me permettre d'obtenir ma carte de santé auprès du centre le plus proche de chez moi, où je pourrai être soignée comme salariée et cotisante espagnole (le numéro de sécurité sociale, je l'ai obtenu au moment de mon embauche) et non plus grâce à ma carte de sécurité sociale française. Je serai donc soignée gratuitement dans les centres publiques et j'aurai un médecin traitant, qui pourra gracieusement m'octroyer 7 minutes pour me prescrire du riz à l'eau pour mes problèmes de digestion et de l'aspirine pour ma grippe (véridique).

Par ailleurs, ça me permettra peut-être de voter aux élections européennes cette année (et municipales plus tard), en tant que résidente communautaire, si je ne m'y prends pas trop tard !

En bref, si le N.IE. est franchement indispensable pour s'installer en Espagne, l'inscription au padron est plus un signe de volonté d'insertion dans la vie du pays.

C'est la période des bonnes résolutions, vous disais-je !
Profitons de ces bonnes vibrations avant qu'il ne soit trop tard !!

Pour plus d'informations : lire l'article du petit journal à ce propos.
ou en espagnol, la page euroresidentes.

4 comentarios:

mamzellescarlett dijo...

C'est plutôt bien de le faire, non ? même si ça paraît un peu fastidieux...

Roland dijo...

Alors tu l'as fais??? Parceque c'est bien d'en parler, d'expliquer..mais maintenant action! si tu veux je t'imprimes le document...

paquerette dijo...

ça traîne ça traîne, mais je vais le faire : me reste plus que le timbre à mettre sur l'enveloppe !

paquerette dijo...

ça y est! j'ai reçu le sésame ! Je suis officiellement domiciliée à Madrid et je vais pouvoir prendre mon mal en patience pour me faire soigner dans le dispensaire d'à côté ! Ô joie !