lunes, 15 de septiembre de 2008

nuit blanche à Madrid

Samedi 13 septembre, Madrid a fait sa nuit blanche...
et nous aussi!
Les Parisiens connaissent le concept, ouverture au public de lieux insolites, visites guidées, expositions artistiques, projections vidéos, installations ou concerts dans toute la ville, bref toute une série d'événements qui ont lieu en soirée et parfois jusque tard dans la nuit...
Si vous arrivez à entrer évidemment... la nuit blanche est victime de son succès et plus souvent synonyme de soirée passée à grelotter dans une file d'attente que de bons plans et découvertes.
A Madrid également. Et nous, fraîchement installés dans notre nouvel appart, après 150 allers retours dans les escaliers, on était moyennement motivés à l'idée de faire le pied de grue devant les musées ou les lieux trendouille où il fallait être...
90% des amis madrilènes ayant déserté Madrid, nous avons donc invité les quelques disponibles pour une mini-crémaillère et commencé notre nuit blanche dans nos nouveaux murs avant de se joindre à la masse raisonnable sur la place voisine, Tirso de Molina.

Quelques concerts, un botellon à l'ancienne et nous avons passé une des meilleures nuits blanches de la ville!

Spéciale mention à ma découverte du soir, Remate, un folk-rock swingant, espagnol et réinventé, un brin déjanté façon Herman Düne. Por ser Español no esta mal del todo !!
Et bien sûr, à 1h30 du matin, l'attente a valu la peine : Matt Eliott, (aka The Third Eye Foundation) extatique, d'un coup de sampler et trois accords sur ses guitarres, a réenchanté la place du marché aux fleurs, nous faisant oublier le froid de cette nuit de fin d'été...

1 comentario:

Atapuerkiko dijo...

celebro que te gustase remate!