lunes, 25 de agosto de 2008

La rentrée de septembre

25 août, pas de doute, l'été touche à sa fin... septembre approche...

La rentrée politique se prépare, la grille d'été de France Inter va enfin disparaître, et je recommence à pouvoir écouter certains de mes programmes habituels, où on ne parle plus seulement de plages, de circulation routière et de lectures estivales... ouf!

Ca sent la rentrée à plein nez, bien qu'à Madrid ce soit un peu plus difficile à imaginer.
La rentrée de septembre ici, c'est un peu comme de fêter Noël sous les Tropiques...

Pour moi, septembre c'est...
la rentrée des classes,
les arbres qui jaunissent, les jours qui raccourcissent, les matins frais et le soleil qui palît plus vite en fin d'après-midi... c'est le temps des vendanges et l'odeur de raisin qui fermente dans les cuves...
c'est les nouveaux cahiers, qui sentent bon le papier neuf et les futures bonnes notes... Cette année c'est sûr, j'en prendrai soin...
de nouveaux livres, lourds de connaissances et dans le cartable...
c'est les copains qu'on retrouve, dans le bus le matin, en classe et à la récré, les vacances à se raconter...
les nouveaux profs qu'on va avoir...
les vêtements plus chauds qu'on avait rangés dans l'armoire et qu'on retrouve comme de vieux amis... où il fera bon s'emmitoufler dans quelques semaines...


C'était tout ca septembre
et quelque part, ca l'est toujours...

Septembre c'est l'excitation, un univers de possibles qui s'ouvre à moi,
la promesse de retrouver un environnement familier et radicalement nouveau.

Juillet est pour moi au contraire, une petite mort en puissance...
Petite j'ai détesté quitter l'école, plus tard, une fois employée, je redoutais l'arrivée de juillet: je me sentais abandonnée, quand arrivaient les programmes d'été : quel besoin d'entendre la méteo des plages quand on est à Paris et que l'été ne change rien à notre obligation d'aller au bureau ?

Un sentiment d'abandon, d'injustice, de solitude :
Pourquoi m'enlevez-vous mes repères,
mes petites joies du matin, quand on retrouve les voix familières qui brisent le silence et vous amènent le monde aux oreilles...
mes petites joies hebdomadaires, quand on rejoint les cours de langue ou de sport... parfois à reculons mais avec tellement de satisfaction, une fois l'heure écoulée, les verbes irréguliers appris, les calories dépensées...

Paris au mois d'août, il est vrai, est bien plus vivable que pendant l'hiver...
Mais, amis où allez vous?

Bien sûr j'aime le soleil et partir en vacances mais vous en conviendrez, Paris-plage n'a jamais souffert de la chaleur...
et quant aux vacances, si j'aime les voyages, j'en apprécie aussi le retour...

Etrange vous trouvez ?
Je suis une fille de l'hiver que voulez-vous... née en novembre, j'ai toujours aimé l'automne et cette impression de voir la nature rentrer en soi, se figer.
Je me suis sentie chez moi dans la forêt aux arbres nus, ai béni le brouillard et la nuit qui tombe tôt, accueilli comme des cadeaux ces forces naturelles qui nous dépassent et nous poussent, nous aussi, à rentrer dans les maisons et à nous blottir près du feu...

et oui, moi, mes bonnes résolutions, c'est en septembre que je les fais...
j'en ai déjà tout plein pour cette année, j'en reparlerai :)
et vous?
vous faites quoi pour la rentrée ?

2 comentarios:

Atapuerkiko dijo...

Aquí una muestra: La canción "Septiembre" de el grupo LOS ENEMIGOS
http://es.youtube.com/watch?v=7-2KywOiSGI

paquerette dijo...

a penas pusé youtube en accion, Luis se puso a cantar con los enemigos :)
pero... yo no me enteré de nadas de las letras de la cancion...