martes, 23 de junio de 2009

Gay Pride - Orgullo Gay à Madrid 2009

Le 4 juillet c'est le défilé de l'Orgullo Gay. A partir de 18h et jusque tard dans la nuit, la marche des fiertés gagne ses lettres de noblesse dans les rues de Madrid.


Je vous en parlais l'an dernier, l'Orgullo Gay c'est un événement incroyable, sans commune mesure avec les Gay Pride qu'on peut voir à Paris ou dans le reste de l'Europe. L'importante communauté homosexuelle de Madrid s'y rassemble, mais pas seulement : c'est un événement qui arrive même à réjouir une agoraphobe comme moi, tant l'ambiance de la fête gagne tout un chacun, homo, hétéro, bi, trans, ou que sais-je !

Imaginez : plus d'1 million de personnes dans les rues, la musique et les couleurs qui explosent de toutes parts ! Dans la chaleur madrilène, les corps et les fiertés s'exposent sans tabous. C'est à la fois un spectacle et une fête. Entre 17h et 22h, depuis le Parc du Retiro, jusqu'à la plaza de España, en passant bien sûr par la fontaine de Cibelles, toute l'avenue de la Gran Via est bloquée à la circulation et livrée aux chars et aux participants de cette immense fiesta.


Le défilé clôture une semaine de débats et de festivités autour d'un thème touchant à la non-discrimination des homosexuels. Le thème de cette année est la non-discrimination dans les écoles avec le slogan « Ecole sans Armoires », 2009 étant « l’Année de la Diversité Affective et Sexuelle dans l’Education », après la visibilité lesbienne en 2008.


Chueca se transforme
C'est dans le quartier de Chueca que se déroulent débats et festivités, du 27 juin au 5 juillet. Chueca qui ne dort pas beaucoup le reste de l'année se transforme pendant ces quelques jours dans un esprit festif et tolérant. C'est là aussi que la fête continue après le défilé, jusqu'au dimanche.


Seul véritable inconvénient et challenge pour les habitants du quartier : arriver à rentrer chez soi sans tremper ses pieds dans les rivières d'urine et de bière qui courent sur les pavés des ruelles !! Mais rassurez-vous, cela ne dure pas : juste derrière le dernier char, passe la brigade des éboueurs chargée de nettoyer les rues, et, dans leurs costumes verts et jaunes fluos qui ne dénotent pas dans la foule, ils sont d'une efficacité remarquable !

2 comentarios:

Atapuerkiko dijo...

¿ya estás calentando motores?
Te recuerdo que este año no está EVA, lo cual le quita un poco de diversión, jaja

Paquerette dijo...

jaja... es cierto... la voy a echar de menos!!
pero tendré para mi sola el espectaculo de estos musculos desnudos ;o)

EVA!! Où que tu sois, si tu vois ce message : allez, viens !! L'Orgullo Gay ne sera pas pareil sans toi!